« Feminities-Guy Bourdin » : l’expo chic à ne pas manquer à la maison Chloé – Elle.fr



Près de quatre-vingt-dix publications de 1956 à 1986… Chloé, la maison créée en 1952 par Gaby Aghion, que dirigea Karl Lagerfeld, est la marque dont les vêtements furent les plus photographiés par Guy Bourdin, lors de sa collaboration pour le « Vogue » français. Une longue et riche histoire, à laquelle la toute nouvelle Maison Chloé – un hôtel particulier destiné à accueillir archives et événements autour de la marque – consacre une exposition. Sur quatre étages défilent les images qui lient le photographe précurseur du porno chic à la marque qui, de tout temps, s’est fait le héraut d’une féminité joyeuse et désinvolte. Premières photographies en noir et blanc d’abord – Jane Birkin, faussement ingénue le visage encadré d’anglaises -, puis en couleurs. Au fil de la déambulation s’affirme le style Bourdin, ses cadrages audacieux, ses affinités avec le surréalisme et cette étrangeté inquiétante, ses mises en scène cinématographiques et ce parfum sulfureux. Iconique forever.

« Feminities-Guy Bourdin », jusqu’au 6 septembre, Maison Chloé, Paris-8 e . Sur rendez-vous sur le site chloe/bourdin.com

Cet article a été publié dans le magazine ELLE du 28 juillet 2017.
Pour vous abonner cliquez ici.
 

ELLE



Source

Commentaires

commentaires