Harcelée pendant un concert, le guitariste vient à son secours – Elle.fr



Il a lâché sa guitare sans hésiter. Le 22 juillet dernier, Brendan Ekstrom, un musicien américain, s’est adressé sur Twitter aux fans qui assistaient au concert de son groupe Circa Survive, la veille. « Depuis vingt ans que je joue, c’est la première fois que je quittais la scène durant une chanson », a-t-il tout d’abord écrit. Pourquoi ce départ précipité ?  « Pendant presque une chanson entière, j’ai vu un mec se tenir derrière une fille. Il flirtait avec, et puis il a tenté de l’embrasser. C’était compliqué de voir ce qu’il se passait vraiment », se souvient-il. Avant de poursuivre : « Par moment, elle semblait à l’aise avec ces avances, puis je la voyais repousser la tête et les mains du type, et essayer de se retourner pour profiter du concert ».

Le guitariste tente alors de demander à un vigile d’aller voir ce qui se passe, mais difficile de se faire comprendre quand on est en plein show. « J’ai alors demandé à un gars de la sécurité d’aller vérifier que tout allait bien, mais il ne voyait pas qui je pointais et, pendant ce temps, je voyais cette scène continuer », poursuit Brendan Ekstrom. Qui décide d’en avoir le cœur net : « J’ai fini par quitter la scène et aller droit vers eux, sans trop savoir ce qu’il se passait. La sécurité m’a suivi. »

« Ce n’était pas mignon, c’était alarmant »

Le guitariste ajoute sur Twitter que « le mec semblait stupéfait quand [il est] arrivé, comme si rien ne s’était passé ». Il remonte alors sur scène et poursuit le concert avec les membres du groupe. Toujours sur le réseau social, Brendan Ekstrom fait part aux internautes de ses réflexions, très justes. « Peut-être qu’ils avaient déjà une relation. Peut-être que non. Mais ça, ce n’est pas important. (…) Ce n’était pas mignon, c’était alarmant », soutient-il, « Ça m’a rendu furieux de voir une fille forcée d’enlever les mains [de cet homme] sur son corps à de multiples reprises. J’ai 40 ans et le flirt pour moi, ce n’est pas ça ! »

« J’ai été dans une situation similaire, mais personne n’a réagi »

Il s’excuse alors auprès de ses fans d’avoir quitté la scène ainsi et de ne pas en avoir parlé sur le moment. Ce à quoi une internaute lui répond : « Hey Brendan, merci d’avoir fait ça. J’ai été dans une situation similaire, mais personne n’a réagi. C’est toujours mieux de prendre soin des autres. »
 

 
Et effectivement, son comportement est à saluer. Dans le doute, mieux vaut toujours aller demander à une femme qui se trouverait dans cette situation comment elle se sent et si tout va bien. Et qu’elle soit en couple, ou pas, n’oublions pas que quand on dit « non », c’est « non ». Le témoignage de ce guitariste est précieux car il interpelle sur la capacité de chacun à agir. La semaine dernière, nous vous parlions d’un festival de musique en Suède qui a été annulé après des plaintes pour agressions et viols. Avec une question à la clé : en France, les festivalières sont-elles en danger ? C’est l’omerta sur le sujet mais une chose est sûre : nous pouvons toutes et tous être vigilant(e)s. Chacun(e) à notre façon.

ELLE



Source

Commentaires

commentaires