Instagram en dit long sur votre santé mentale : les signes qui ne trompent pas – Elle.fr



Valencia, Inkwell, Clarendon, Moon…Selon une nouvelle étude publiée dans la revue «  EJP Data Science », votre filtre de prédilection sur Instagram pourrait être un excellent indicateur de votre état de santé mentale. D’après les auteurs de l’étude en question, Christopher Danforth et Andrew Reece, les personnes à tendance dépressive seraient peu enclines à partager et à publier sur le réseau social et auraient donc des galeries Instagram plus réduites.

Les couleurs sombres 

Il semblerait également que les filtres choisis par une personne sur Instagram sont particulièrement représentatifs de son état de santé mentale. Une personne déprimée aurait donc tendance à opter pour des filtres plus sombres ou alors choisir Inkwell pour mettre sa photo en noir et blanc. Les auteurs de l’étude révèlent : « Les personnes souffrantes de dépression ont plus tendance à favoriser les filtres qui ôtent toutes les couleurs des images qu’elles souhaitent partager ».

Inversement, les utilisateurs qui ne souffrent pas de dépression seraient naturellement plus attirés vers les filtres aux couleurs plus vives et enjouées et pourraient publier bien plus régulièrement sur Instagram. « Dans les études qui associent les humeurs aux couleurs et à la santé mentale, les individus en bonne santé mettent en lien les couleurs plus sombres, plus grises avec une humeur négative et préfèrent généralement des tons plus vifs et plus lumineux » indiquent Andrew Reece et Christopher Danforth. Une étude à garder en tête pour la prochaine fois que vous hésitez entre deux filtres sur Instagram. 

ELLE



Source

Commentaires

commentaires