Lady Di : ses confidences sur sa « plus grande histoire d’amour » – Elle.fr



Pour la première fois, un enregistrement vidéo dans lequel la princesse Diana se livre sur sa « plus grande histoire d’amour » est dévoilé au grand jour.

Ce dimanche, le premier épisode d’un nouveau documentaire hautement controversé « Diana : In Her Own Words » a été diffusé. Si pour beaucoup des nombreux admirateurs de la princesse, cette nouvelle série documentaire porte atteinte à la vie privée de Lady Di et pourrait potentiellement blesser profondément ses deux fils, les princes William et Harry, pour d’autres c’est l’occasion rêvée d’en apprendre un peu plus sur la vie tourmentée d’une icône internationale.

Ma plus grande histoire d’amour

A quelques jours seulement du vingtième anniversaire de la mort de la princesse, une vidéo inédite de Lady Di a été diffusée sur Channel 4, une chaîne de télévision britannique, dans laquelle la jeune femme se livre sur l’échec de son mariage avec le prince Charles et sa « plus grande histoire d’amour ». « Quand j’avais 24 ou 25 ans, je suis tombée profondément amoureuse de quelqu’un qui travaillait dans mon entourage » révèle Lady Di dans l’enregistrement vidéo « Il a finalement été contraint à la démission et trois semaines après son départ il est mort dans un accident de moto. Ca a été ma plus grande histoire d’amour et tout ça m’a tué ». Des mots très forts. Si la princesse Diana ne mentionne jamais le nom de la personne en question, il s’agit sans aucun doute de son ancien garde du corps, Mr Mannakee, mort à 39 ans dans un accident de moto en 1987. Mr Mannakee, un officier de police, avait été chargé de la sécurité de la princesse au milieu des années 1980. Dans la vidéo, Lady Diana semble avoir quelques doutes sur la nature accidentelle du décès de son ancien garde du corps et suggère que quelqu’un se serait « débarrassé de lui ».

Les enregistrements vidéo en question ont été réalisés avec Peter Settelen entre 1992 et 1993. L’acteur avait été engagé comme coach vocal pour la princesse. 

ELLE



Source

Commentaires

commentaires