Rempoter une plante : notre guide du rempotage pour les nuls ! – Elle.fr


Qu’est-ce que le rempotage ?

Le concept du rempotage est simplissime ! Il suffit de changer le pot de la plante pour un modèle plus grand tout en ajoutant un nouveau terreau. Ainsi, vous palliez au manque de minéraux qui ralentit la croissance de votre plante d’intérieur.

Pourquoi rempoter votre plante ?

Il est indispensable de rempoter ses plantes puisque cette opération permet de participer à leur bon développement tout en renouvelant la matière organique présente dans les pots. En effet, cette matière n’étant pas inépuisable, rempoter ses plantes est nécessaire afin d’apporter les différents nutriments essentiels à la plante.

Comment rempoter votre plante ?

Pour rempoter, munissez-vous de votre plante, d’un pot de diamètre supérieur de 4 à 5 cm par rapport à votre ancien contenant, de graviers ou de billes d’argile, de terreau et d’un sécateur.
• Commencez par garnir le fond du pot d’une couche de graviers ou de billes d’argile. Cette première étape permettra à vos plantes de ne pas pourrir grâce au drainage.
• Remplissez le pot avec un terreau adapté à la plante. Préparez la motte en retirant les racines mortes avec un sécateur.
• Installez votre motte au centre du pot et complétez avec le terreau.
• Tassez légèrement le tout et arrosez. Votre plante est rempotée !

rempotage

© Getty

Quelle terre utilisée pour rempoter votre plante ?

En fonction de vos plantes à rempoter, le terreau à privilégier peut être différent. En effet, des plantes comme les cactus n’auront pas besoin des mêmes nutriments qu’une orchidée ou un ficus. Vous trouverez dans le commerce de nombreux types de terreaux adaptés.

Quand rempoter votre plante ?

Votre plante ne se développe plus ? Ses feuilles jaunissent ou des racines s’échappent du pot ? Il est temps de rempoter ! On effectue généralement un rempotage au début du printemps afin de permettre aux plantes de se développer à leur aise pendant leur période dite « végétative ». Un conseil : faites-le avec chaque nouvelle plante d’intérieur que vous vous procurez en magasin. Elles ont souvent atteint la taille maximale au moment de l’achat et risquent donc de manquer de place pour croître.

Quelle plante rempoter ?

Les plantes d’intérieur sont à rempoter en moyenne une fois par an mais il est également conseillé d’effectuer cette opération avec certaines plantes d’extérieur comme les arbustes ou les fruitiers si ces derniers sont cultivés en bac.

Besoin de rempoter vos cactus ? Ne les arrosez pas la semaine antérieure au rempotage, ces derniers devant être secs lors de l’opération. Il vous faudra vous procurer un substrat composé de terreau, de sable et de terre du jardin de préférence. Vous pouvez ajouter un peu de compost si vous en avez. Pour info, les petits cactus sont généralement rempotés annuellement mais un rempotage tous les deux à trois ans suffit pour des plantes de taille moyenne.

Concernant le rempotage de votre ficus, pensez à bien choisir un pot ou un bac suffisamment grand. Cette plante se développant beaucoup, elle a besoin d’espace !

Le rempotage du yucca est indispensable, et ceci dès l’achat en magasin ! Cette plante ne supporte pas l’humidité au niveau des racines, il vous faudra donc prendre garde à la qualité de votre drainage.

On vous conseille également de rempoter votre aloe véra, surtout si vous l’avez achetée dans le commerce. Un second rempotage tous les trois ou quatre ans est fortement recommandé !

ELLE



Source

Commentaires

commentaires