8 pièces rétro à piquer dans le dressing de notre grand-mère – Elle.fr



Une ceinture de taille pour la boucler

En piste : de l’osier, de l’imitation python et même des chaînes entremêlées. A grosse boucle façon western ou minimaliste, discrète ou criarde, la ceinture de taille tire son épingle du jeu cette saison, après de belles années à boucler les jeans et autres résurgences de nos grands-mères. De quoi offrir une bonne dose de cool à toutes les pièces qui croisent son chemin et donner fière allure à cette jupe fraîchement dénichée dans une friperie secrète.  

Un chemisier à fleurs pour une touche de couleur

L’imagination au pouvoir, bienvenue en mai 68. A l’heure où certains créateurs brandissent des slogans contestataires et autres formules féministes en guise d’étendard, nos grands-mères, elles, abordent la révolte stylistique. Le corps se libère, les ourlets se font la malle, tout comme les coutures, les jupes se minimisent, les imprimés sixties fleurissent sur les blouses blanches… Près de cinquante ans après, les mêmes imprimés libérés envahissent notre garde-robe estivale, comme une irrésistible piqure de rappel à cette ère historique.

Des boucles d’oreilles à clips pour briller

Grosses perles, formes géométriques, coquillages… Les boucles d’oreilles à clips se dépoussièrent cette saison. Ce qu’on aime par-dessus tout ? Les mixer, les accumuler, les entasser avec nos mille et une bagues dorées, colliers et autres bijoux de famille. Tout est permis pourvu que ça clip.

Enfin… Prendre de la hauteur ne serait-ce qu’avec quelques centimètres. Tout juste assez pour fuseler un mollet jouxté d’une jupe midi, rattraper son bus sans ampoule à la clé et avoir une grâce digne des filles (énervantes) dans le vent. Ce qu’on aime : ils réveillent l’allure, le look, le pas.

Un costume pour se la jouer dandy

Au placard robe vaporeuses virevoltantes et autres twist sixties. Cette saison, le costume, sous toutes ses coutures, est à l’honneur. Fort de son aura 70s, il s’immisce – lorsque le mercure le permet – parmi nos indispensables rétro. A carreaux, acidulé, dragées, fleuri… Après tout, pourquoi ne pas endosser le vestiaire masculin une bonne fois pour toutes ?

Une jupe midi pour virevolter

Il est vrai que la traditionnelle jupe-qui-tourne, la même que l’on ne voulait pas enfiler du haut de nos trois pommes, signe un retour de grâce remarquée cette belle saison. Vue, vue et revue sur les hanches de notre grand-mère adorée (et celles des filles dans le coup aux abords des défilés Haute Couture), elle insuffle une dimension délicieusement sixties à notre sempiternelle chemise immaculée avant de laisser frimer nos escarpins à très petits talons.

Un carré de soie pour une allure soyeuse

Résurrection irrévérencieuse ? Oui. Quintessence du cool ? Double oui. Canon même sous une chaleur de plomb ? Aussi, oui. Cela fait déjà plusieurs belles saisons que le foulard en soie trouve une place de choix parmi les accessoires incontournables du moment – tout à côté des lunettes matrix. Et si le nouer autour du cou demeure un poil redondant, on s’amuse à le dénaturer. Dans les cheveux à la BB (même si la voiture décapotable n’est pas au programme), en guise de ceinture ou à la façon d’un cowboy texan. Oui, la soie est cool, et je ne suis pas la seule à le dire.

Un lady bag pour le côté « dadame des temps modernes »

Que serait l’arrivée de l’été sans une poignée de mini-sacs colorés à l’horizon ? Il est grand temps de délaisser notre panier en osier, pourtant si cher à nos yeux, pour se laisser tenter par un lady bag. Loin de son image de dadame coincée, cette petite merveille se déride à la vue d’un pantalon palazzo, d’un costume acidulé ou d’une paire de mules ajourées. Et on l’aime déjà.

ELLE



Source

Commentaires

commentaires