Affaire Maëlys : des usurpateurs mettraient en place de fausses cagnottes – Elle.fr



C’est la tante de Maëlys qui a donné l’alerte. Le 14 février dernier, Nordahl Lelandais avouait avoir tué la petite fille de 9 ans. Depuis, des internautes mal intentionnés chercheraient à tirer profit de cette tragique histoire. « Il existe de nombreuses cagnottes sur Leetchi concernant Maëlys. Sachez que nous ne sommes pas à l’origine de ces cagnottes, que la seule cagnotte officielle, est la première qui a été mise en place depuis le début de l’affaire par les collègues de promo de la maman de la petite », a ainsi écrit Séverine Cleyet-Marrel sur sa page Facebook samedi. « Ce message n’a pas pour but d’inciter les gens à participer à la cagnotte officielle mais d’informer que des personnes malveillantes utilisent le prénom de Maëlys, notre nom de famille et l’horreur de ce crime pour se remplir les poches », poursuit ensuite la tante de la fillette. L’avocat des parents de Maëlys, Me Fabien Rajon, n’exclut pas de porter plainte, comme le rapporte « L’Est Républicain ».

« Ce nouveau silence constitue une injure manifeste faite aux proches de la jeune victime. »

 
Jeudi dernier, Nordahl Lelandais, le meurtrier présumé de la petite fille n’a pas souhaité répondre aux questions des juges, pour « raisons médicales ». « Je suis ulcéré par l’attitude du mis en cause qui refuse de s’expliquer quant aux circonstances de la mort de l’enfant », a déclaré l’avocat sur l’antenne de BFMTV. Pour Me Rajon, « ce nouveau silence devant les magistrats instructeurs constitue une injure manifeste faite aux proches de la jeune victime ». La thèse accidentelle avancée par l’ex-militaire « ne convainc personne », ajoutait-il alors.

 

ELLE



Source

Commentaires

commentaires