"Afternoon teas" et brit pop chez Mulberry – Elle.fr


Chez Mulberry, pour son défilé printemps-été 2018, Johnny Coca poursuit avec talent son méticuleux exercice d’inventaire du patrimoine britannique. Et cette fois encore, comme à chacune de ses collections pour la maison, il s’agit pour lui d’en montrer toute la modernité. Une forme d’acuité. Rendez-vous était donc donné à la Spencer House*, hôtel particulier historique derrière Green Park. C’est dans cet espace hors-du-temps que le défilé a pu donner sa pleine mesure et déployer son ambition : rendre un hommage à l’héritage culturel des Anglais. Voici donc des filles dans des robes légères reprenant le motif fleuri des tasses de porcelaines fines pour « afternoon teas ». Des tenues taillées dans les tissus rayés des transats de bord de mer. Des chapeaux d’inspiration edwardienne rappelant le « Ladies’Day » d’Ascot -instutiton s’il en est. Le tout dynamité par des couleurs puissantes et des coupes près du corps adaptées à la vraie vie. En guise de final, surgie d’une boîte de plexiglas, la chanteuse culte Alison Goldgrapp a rappelé que, dans l’ADN brit’, brillait aussi la pop. « Nous sommes toujours en train de créer notre propre héritage » aime à rappeler Johnny Coca. Tout un art.

GettyImages-920050014

GettyImages-919986380

GettyImages-920050032

* les samedi 17 et 18 février, Mulberry y organise une série d’évènements ouverts au public tels des conversations, ateliers et visite. Renseignements sur  Mulberry.com

ELLE



Source

Commentaires

commentaires