Aurore Bergé victime de sexisme ordinaire : « Je n'ai pas à être jugée sur la longueur de ma robe » – Elle.fr



Sexisme ordinaire. Invitée samedi soir dans l’émission de Thierry Ardisson « Salut les Terriens » sur C8, Aurore Bergé s’est retrouvée malgré elle au coeur d’une polémique, sur les réseaux sociaux, autour de sa tenue. Venue parler politique, la jeune femme a été la cible de nombreux commentaires sexistes sur Twitter, notamment concernant la longueur de sa robe. 

Face à ces injures, la députée du groupe LREM a réagi en tweetant un message débordant d’ironie : « Sinon je remercie tous ceux qui ont un avis sur la réforme de l’audiovisuel, le service public, l’éducation à l’information. Non je plaisante, le vrai débat en 2018 sur Twitter, c’est la longueur de ma robe ». Aurore Bergé a ensuite déclaré dans un autre tweet : « Alors vous savez quoi ? Je n’ai pas à être jugée sur la longueur de ma robe. Ni moi, ni aucune femme. Je n’ai pas à subir d’insultes, de harcèlement ou pire, en raison d’une robe. Ni moi, ni aucune femme. Rien ne justifie ou n’excuse cela ». 

« Les attaques sur sa tenue sont d’un sexisme affligeant »

Malgré les railleries et commentaires sexistes de certains internautes, d’autres ont choisi d’apporter leur soutien à la porte-parole du groupe LREM à l’Assemblée nationale et dénoncer le sexisme ordinaire dont Aurore Bergé a été la victime hier soir. 

Clémentine Autain, une députée de la France Insoumise a également défendu Aurore Bergé en dépit de leurs différends politiques et a déclaré à son tour sur Twitter : « Je suis en désaccord politique avec Aurore Bergé mais les attaques sur sa tenue sont d’un sexisme affligeant ». 

ELLE



Source

Commentaires

commentaires