Ces jus d'herbes qui boostent notre éclat – Elle.fr



Pourquoi on se met aux jus d’herbes

On s’inspire de Gwyneth Paltrow, qui a lancé l’an dernier Goop Gardening, une collection de graines à planter pour créer son carré d’herbes, et des Californiennes, qui ajoutent du persil, de la menthe ou du basilic à leurs smoothies pour leur donner du goût. L’idée : supprimer les fruits, qui font grimper l’index glycémique des boissons. La déferlante d’« indoor gardens » (Click and Grow, Modern Sprout et même Ikea), avec Led  incorporées, permet d’installer un potager partout, même dans un appartement. Seule contrainte : avoir de la patience et la main (un peu) verte. Le bénéfice ? Les herbes fraîchement cueillies « sont directement métabolisées, c’est-à-dire que l’absorption par l’organisme des nutriments, oligoéléments, vitamines et minéraux se fait immédiatement », explique la naturopathe Nathalie Sacreste. « Le matin, il vaut mieux privilégier les jus d’herbes et de légumes plutôt que les jus de fruits, car boire sucré provoque un pic de glycémie qui déclenche la production d’insuline. Du fait de leur digestion rapide, le sucre arrive très vite dans le sang. Résultat, on peut avoir un coup de mou vers 11 heures, signale Sabine Monnoyeur, naturopathe chez Yumi, la marque de jus frais qui cartonne. Les boissons que nous proposons respectent une proportion minimale de 65 % de légumes pour 30 % de fruits et 5 % d’herbes, pourcentage qui peut atteindre 90 % de légumes pour 5 % de fruits et 5 % d’herbes selon les recettes.» « Il est préférable de remplacer quelques fruits par du persil par exemple, riche en vitamine A et en oligoéléments, aux propriétés antioxydantes», confirme Nathalie Sacreste.

Comment on s’équipe ?

Vous manquez d’espace et de lumière chez vous ? Les serres automatisées sont faites pour vous. Les jardinières Click and Grow fonctionnent avec des capsules d’herbes et de légumes (comme celles de café). Les plantes poussent éclairées par des Led grâce à une technologie mise au point par la Nasa : le terreau distribue des nutriments en fonction des cycles des végétaux, sous le contrôle de capteurs qui surveillent aussi leurs besoins en lumière et en eau. Autre innovation : le Natufia Kitchen Garden, sorte de réfrigérateur conçu pour cultiver herbes et légumes grâce à un système hydroponique hors-sol. Plus simple, un balcon, une terrasse ou même le bord d’une fenêtre sont idéals pour créer son petit potager en achetant des jeunes pousses ou des graines. Qu’est-ce qu’on plante ? « L’avantage des herbes aromatiques, c’est qu’elles combinent des vertus détoxifiantes, anti-inflammatoires et antioxydantes avec un goût délicieux, contrairement à la spiruline par exemple. Et elles sont résilientes : plus on les coupe et plus elles poussent ! » s’enthousiasme Jim Rude, auteur, avec Jena Carlin, de « Herbs. For Flavor, Health and Natural Beauty ». Important : il est préférable de les choisir bio pour obtenir des produits sans pesticides ni OGM.

Cinq jus d’herbes pour être belle et bien

100 % énergie. Le smoothie de Jim Rude et Jena Carlin : une poignée de coriandre, une poignée de persil, un verre d’eau de coco, une poignée de flocons d’avoine, une pomme verte et un peu de miel. silhouette légère. La Fessée de Yumi (27, rue du Château- d’Eau, Paris-10e) : ce jus fait la part belle aux légumes, avec 90 % de verdure (épinards, chou vert, brocoli, asperges), 5 % de fruits (poire, kiwi jaune), 5 % de citron vert, gingembre et persil. Détox profonde. Le Greens 1 de Pressed Juicery (pressedjuicery. com), le bar à jus préféré des filles de Los Angeles : une poignée de persil, une branche de céleri, un concombre, un citron, un peu de chou kale, quelques feuilles de laitue romaine et d’épinards. Peau parfaite. Le cocktail de la naturopathe Nathalie Sacreste : une poignée de coriandre, une poignée de basilic, une tranche d’ananas, un demi-fenouil et deux feuilles de blettes. anti-boutons. La recette de Nathalie Sacreste : deux branches de thym, quelques feuilles de sauge, deux branches de céleri, un citron, un concombre et une betterave crue.

Petit herbier bonne mine

À faire pousser chez soi !

Le PersiL. Il stimule nos défenses immunitaires, est truffé de vitamines (C, B12, K et A) et a des vertus antioxydantes et détox.

Le basilic. Antioxydant puissant, il est aussi efficace contre les ballonnements.

La menthe. Riche en vitamine C, elle soulage les problèmes digestifs et possède des vertus antiseptiques et tonifiantes.

Le thym. Purifiant, il est idéal pour une cure détox.

La sauge. En plus de ses propriétés digestives, elle a une action antiseptique et emménagogue (stimulation du flux sanguin).

Main verte, mode d’emploi

Les conseils du jardinier-paysagiste arnaud Casaus « Les herbes aiment le soleil et la lumière. Leur emplacement doit donc bénéficier de clarté, à défaut d’une bonne exposition. Le thym, le romarin et la sauge, qui poussent dans les mêmes régions et ont les mêmes besoins en eau, peuvent cohabiter dans un pot. Idem pour le persil, l’estragon et le basilic. A contrario,la menthe, qui a des racines envahissantes, doit être isolée. Veillez à ce que les plants ne se gênent pas : par exemple, la sauge, qui a tendance à grandir plus que le thym, doit être taillée souvent. Les herbes n’ont pas besoin d’être arrosées tous les jours, mais vérifiez du bout des doigts que le sol est constamment humide. »

ELLE



Source

Commentaires

commentaires