Claude François pédophile : « Ce mot me rend hystérique », confie son fils – Elle.fr



Alors que la France célèbre le quarantième anniversaire de la disparition de Claude François, son fils s’est exprimé ce week-end dans les colonnes de « Nice Matin ». Depuis plusieurs semaines, le chanteur yéyé fait l’objet d’une polémique autour de l’âge de ses conquêtes. En cause, une interview donnée par l’interprète d’ « Alexandrie Alexandra », en 1972, à la RTBF. Il y déclarait : « Je suis obsédé par les adolescentes. […] Je les aime jusqu’à 17/18 ans et après, je commence à me méfier, parce qu’elles commencent à réfléchir, elles ne sont plus naturelles. » Alors que cette interview aux propos choquants était exhumée, une femme du nom de Julie Bocquet s’exprimait sur Paris Première, affirmant qu’elle était la fille cachée du chanteur. Julie Bocquet est née de Fabienne, qui avait 14 ans lorsqu’elle fréquentait le chanteur, alors âgé de 39 ans, et ses parents l’avaient contrainte à donner sa fille à l’adoption. Lassé des rumeurs de pédophilie sur son père, Claude François Junior a pris la parole dans le quotidien : « Il y a ce mot qui me rend hystérique : “pédophile” ! A l’époque, on est en pleine période d’émancipation sexuelle. Le seuil de tolérance était différent. Ce qui ne rend bien sûr pas tout tolérable… » Il ajoute : « C’est un truc très français ça de porter quelqu’un au pinacle puis de lui couper la tête. Là, il y a une entreprise de démolition. Tout ressort. » Alors que les tabous se brisent, Claude François Junior essaie coûte que coûte de maintenir l’honneur de la mémoire de son père.

ELLE



Source

Commentaires

commentaires