Concours ELLE Fashion Lab’ avec Jaguar : on vous présente les trois lauréates – Elle.fr



Les membres du jury du concours ELLE Fashion Lab’ avec Jaguar ont tranché. Alors que les noms des lauréates ont été révélés hier soir à la ELLE Community House, on vous présente les gagnantes des trois catégories.

Catégorie « startupeuse mode »

Alexandra Van Houtte, fondatrice de  Tagwalk: Alexandra a 28 ans et a fondé Tagwalk en 2016. Assistante styliste pendant plus de quatre ans, c’est sa « frustration d’être face à trop de designers et trop de vêtements » qui lui a donné l’idée de lancer Tagwalk, moteur de recherche de la mode. Le but de cette plateforme gratuite : faire gagner du temps de travail et de l’efficacité aux utilisateurs, mais aussi de découvrir de jeunes marques. Cette diplômée du London College of Fashion explique que « l’industrie de la mode est très ouverte aux nouvelles technologies ; mais surtout, lorsque l’on a une idée claire en tête, il faut y croire et ne pas hésiter à y aller ! ». La preuve : avec Tagwalk, Alexandra a réussi à convaincre le milieu de la mode.

Catégorie « influenceuse mode »

Deborah Reyner Sebag  @thedailydeb: avant de se consacrer au digital, Deborah officiait en tant que rédactrice de mode dans des magazines féminins, dont ELLE. Depuis juin 2015, elle nourrit son blog baptisé The Daily Deb à coups de photos de looks et de ses coups de cœur mode. Sur Instagram, Deborah, 34 ans, compte plus de 50k followers. « Sur mes posts, j’essaie toujours de rester naturelle et de raconter des choses un peu drôles. Je m’adresse à une communauté qui me ressemble : elle est citadine, active et férue de mode », explique l’influenceuse. Deborah mise aussi sur la notion de how to wear (conseil) à travers son style pointu, rafraichissant, et évidemment très mode. Bravo !

Catégorie « make-up artist »

Joséphine Bouchereau: originaire de Nantes, Joséphine Bouchereau est autodidacte et s’est installée à Paris il y a dix ans. Sa passion pour le maquillage lui vient de l’univers de la danse et des femmes de sa famille. « J’ai commencé par assister sur des shootings, puis j’ai rapidement travaillé sur des défilés ; j’y ai notamment appris la précision. J’ai ensuite crée mon book pour pouvoir travailler avec des agences et des photographes. Petit à petit, j’ai pu construire mon réseau », raconte t-elle. A la rentrée, Joséphine a été nommée première make-up artist France de la marque de cosmétiques Bourjois. La jeune femme de 29 ans aime jouer avec les textures, les pigments, mais tient surtout à « rendre les femmes belles ».

On leur souhaite bonne chance dans leurs aventures!

ELLE



Source

Commentaires

commentaires