Didier Deschamps : et si on s’inspirait de son management ? – Elle.fr


Il félicite ses joueurs

Didier Deschamps n’est jamais avare de compliments envers ses joueurs. Il leur répète régulièrement qu’il est fier d’eux, de leur travail sur le terrain, de leur capacité à tout donner quand il le faut. Si vous êtes manager, n’oubliez jamais de valoriser vos équipes. Il y a forcément quelque chose à saluer : un dossier bien géré, une réunion rondement menée, un projet couronné de succès. Encouragez, galvanisez, félicitez : vos salarié(e)s sentent que leur travail est reconnu et vous le rendent bien !
 

Il mise tout sur le collectif

Didier Deschamps était attendu au tournant. Quand il a présenté sa liste de joueurs, certains ont ricané. Et pourtant, il a réussi à concocter une équipe. Des joueurs parfois très jeunes, inconnus au bataillon, avec chacun leurs qualités et leurs talents. Le coach a réussi à les faire jouer ensemble et donc… à gagner des matchs ! Dans « Les Bleus 2018, au cœur de l’épopée russe », le documentaire diffusé mardi sur TF1, on entend régulièrement le sélectionneur les inciter à jouer « ensemble » et « collectif ». Quand on est à la tête d’une équipe, attention aux gros egos, à ceux qui prennent toute la place, aux personnalités toxiques. Manager c’est arbitrer, rester juste et parvenir à créer son équipe : mixer des personnalités différentes mais complémentaires. Leur apprendre à communiquer et à travailler ensemble.

 Il s’inclut dans l’équipe

Didier Deschamps et les Bleus, même combat ! Il n’est pas rare de voir le champion de 98 s’entraîner avec ses joueurs. Quand il s’agit de mettre les mains dans le cambouis – comprenez taper dans le ballon -, il mouille son maillot. L’entraîneur est au plus près de son équipe et surtout il sait de quoi il parle. On touche à la question de la légitimité. Vous pouvez emmener loin votre équipe avec de brillantes idées mais ne perdez pas pied avec la réalité du terrain : comme Deschamps, vous ne chapeautez pas l’équipe, vous en faites partie. On ne vous demande pas d’avoir été sacrée championne du monde dans votre domaine d’activité mais de connaître les bases, de savoir de quoi on parle, et de ne pas oublier d’où vous venez (avant d’avoir été boss). Histoire de ne pas être totalement décalée.

 Il ouvre le dialogue

Il est parfois nécessaire de faire des mises au point. Rien de tel qu’un petit speech dans les vestiaires pour cela ! Ou qu’une analyse après coup du match. Ainsi, toujours dans le documentaire « Les Bleus 2018, au cœur de l’épopée russe », on assiste au debrief de la rencontre France-Australie. Didier Deschamp dit alors à Kylian Mbappé : « Je veux des joueurs qui fassent des courses à haute intensité et c’est toi Kylian qui en fait le moins: 3%. Pourtant, la vitesse c’est ta qualité… » Pas question « d’afficher » son joueur devant tout le monde mais c’est ici sa capacité à dire les choses qu’on peut souligner : exprimer ce qui va… et ce qu’on peut améliorer. Il ne faut pas avoir peur de mettre parfois les pieds dans le plat (tout en délicatesse) pour provoquer le dialogue et en parler ensemble. Ecouter ce que les joueurs (les salariés) peuvent dire de leur prestation et entendre aussi leurs remarques, même si elles ne sont pas toujours positives. Comme tout coach qui se respecte, il faut relever le défi de communiquer et d’exprimer ses attentes à ses employés. N’ayez pas peur de revenir sur un dossier que vous avez mené à bien mais avec parfois des difficultés. Pour faire encore mieux la prochaine fois, on joue cartes sur table : qu’est-ce qui a coincé ? Manque de temps , problème organisationnel, surcharge de travail ?  La meilleure des tactiques ? Trouver ENSEMBLE une solution.

 Il est toujours attentionné

Plus que de s’intéresser au seul talent de ses joueurs, Didier Deschamps a su créer une proximité avec eux. Développer un vrai lien. Il connaît beaucoup de choses d’eux, et certains disent même qu’il est au courant de tout ! Si vous n’allez bien sûr pas fliquer les personnes avec qui vous travaillez, ni les interroger sur leur vie privée, piquez juste à Deschamps son humanité et sa capacité à être attentif aux autres. Au quotidien, saluer chacun, avoir un petit mot, parfois juste un sourire. Sur le terrain comme au bureau, un manager doit savoir adapter son discours et sa méthode de management à chaque salarié(e). Un café ou un déjeuner de temps en temps vous permettront d’apprendre à connaître autrement ceux avec qui vous travaillez. Profitez aussi de réunions en petit comité pour faire le point sur l’état d’esprit de chacun de vos collaborateurs. Et puis, surtout, n’oubliez pas de vous laisser surprendre. Dans votre équipe, il y a probablement des personnes dont vous n’exploitez pas le véritable talent. Peut-être parce qu’il est bien planqué. Ou peut-être parce que vous pensez encore qu’un latéral droit ne met pas de but (mais ça c’était avant Pavard ! ) A vous de jouer et de faire découvrir le génie de vos coéquipiers au monde entier désormais !

ABACA_644602_001

© Abaca

ELLE



Source

Commentaires

commentaires