Fashion Week de Paris : la forêt enchantée de Chanel – Elle.fr



L’odeur de la terre mouillée, les feuilles mortes, les branches recouvertes de lichen et les arbres qui trônent sous la nef du Grand Palais : tout était réuni en ce mardi matin pour transformer le podium Chanel en une forêt d’un réalisme à couper le souffle.

Pas de cerfs, de biches ou d’écureuils pour jouer avec les feuilles déchues mais des filles Chanel, haut bun sur la tête, conquérantes d’une nature qui semble être leur terrain de jeu. Pour cette collection automne/hiver 2018, l’heure est à la tradition et si quelques touches de couleurs pop s’incrustent çà et là, c’est d’abord un panel de nuances automnales qui prédomine. Le tweed, sans qui un show Chanel n’est pas un show Chanel, s’invite cette saison sur des robes longues, des tailleurs à jupes midi, des manteaux asymétriques. Plus élégante que jamais dans sa peau de dryade, la fille Chanel présente une collection qui séduit par ses mariages audacieux, entre classicisme, brillance et irrésistible modernité. On se pâme sans devant les blousons courts, les pantalons larges, les cuissardes clinquantes et les créations mordorées en même temps que notre pied bat la mesure sur un remix de « J’aime regarder les filles ».  Parce que oui, chez Chanel plus que nulle part ailleurs, on aime regarder les filles.

ELLE



Source

Commentaires

commentaires