Harvey Weinstein accusé de viol : la vidéo qui l’accable – Elle.fr



Elle lui tend la main mais il l’enlace et lui caresse le dos. En 2011, Melissa Thompson, 28 ans à l’époque, avait rendez-vous avec l’équipe marketing de la Weinstein Company. Sauf que le producteur Harvey Weinstein est seul au rendez-vous et fermera la porte après avoir demandé à ses assistants de ne pas le déranger. « Est-ce que j’ai le droit de flirter avec toi ? », commence-t-il par dire au début de l’entretien. Gênée, la jeune femme lui répond : « Euh, on verra, un peu ». Sur « Sky News », elle raconte ce qu’elle ressentait à ce moment-là : « Je me disais « ok, il m’a prise dans ses bras maintenant qu’est-ce que je fais? » Je ne crois pas l’avoir encouragé ».

 

« Laisse-moi t’avoir un peu. Laisse-toi faire. Ca va aller, est-ce que tu veux que ça continue ? »

 
Sur la vidéo, on peut voir le producteur lui caresser l’épaule et les bras. La jeune femme explique aussi qu’il passe la main sous sa robe. « C’est chaud, l’analyse de données, non ? Il fait chaud. Tu es chaude. Laisse-moi t’avoir un peu. Laisse-toi faire. Ça va aller, est-ce que tu veux que ça continue ? », lui demande Harvey Weinstein. « Un peu… un peu trop, c’est un peu trop, c’est un peu trop », balbutie la jeune femme. A la fin du rendez-vous, le producteur lui confirme qu’ils vont travailler ensemble et lui fixe un autre rendez-vous, quelques heures plus tard. « Ce n’était pas à 10 heures du soir, ce n’était pas une invitation dans sa chambre d’hôtel, c’était une invitation à venir dans le hall d’un hôtel qui était à quelques blocs du bureau, donc je me suis sentie beaucoup plus en sécurité qu’en étant seule avec lui dans son bureau », se remémore Melissa Thompson. Sauf qu’il l’entraînera non pas dans ce qu’elle pense être une salle de conférence, mais dans la chambre du producteur : « Là, j’ai été violée. »
 
Ce témoignage et cette vidéo ont déjà été transmis à la justice américaine en juin dernier. Melissa Thompson, avec deux autres femmes, ont en effet déposé une plainte en nom collectif contre Harvey Weinstein pour des agressions sexuelles, dont un viol. L’avocat d’Harvey Weinstein a, lui, réagi dans un communiqué, accusant Melissa Thompson de diffuser cette vidéo dans le but de se faire de l’argent. La chaîne de télé « Sky News » a précisé de son côté que rien n’a été offert à Melissa Thompson en échange de la vidéo, et qu’elle n’a rien réclamé. La prochaine audience du procès de Harvey Weinstein, accusé de viols par plusieurs femmes,  doit se tenir le 20 septembre prochain.

ELLE



Source

Commentaires

commentaires