Héritage de Johnny : Sylvie Vartan n’admet pas qu’il ait « renié son propre sang » – Elle.fr



La guerre de la communication continue dans le clan Hallyday. Il y a deux semaines, Laura Smet et David Hallyday annonçaient qu’ils allaient contester le testament de Johnny Hallyday face à la justice. En effet, celui-ci prévoyait qu’en cas du décès du rockeur, son unique héritière serait son épouse, Laeticia Hallyday. Laura Smet publiait ensuite une lettre posthume à son père expliquant sa démarche. Quelques heures plus tard, la veuve de Johnny Hallyday affirmait dans un communiqué à l’AFP son « écoeurement » face à la médiatisation de l’affaire. En deux semaines, les deux camps se sont fait la guerre à coup de déclarations dans les médias, par l’intermédiaire des avocats de Laura Smet, ou par les amis de Laeticia Hallyday. Mais hier, Sylvie Vartan, le premier amour de Johnny Hallyday, a pris la parole sur France 2, affirmant : «  Je n’ai rien à dire à Laeticia Hallyday. » Ce matin, elle était au micro d’Europe 1 où elle est revenue sur l’affaire, après plusieurs jours de silence. « J’ai été rattrapée par l’actualité brûlante. […] Ça me dérange beaucoup. Je m’étais cantonnée à faire un communiqué et je me trouve mêlée à une histoire qui ne me regarde pas. Emotionnellement, elle me regarde. » Mais surtout, Sylvie Vartan exprime son incompréhension. « J’étais suffoquée que mon Johnny que j’ai aimé, la passion qu’on a eue ensemble, le fils qu’on a eu ensemble puisse être renié au même titre que sa sœur. Ça ne ressemble pas à l’homme que j’ai connu. Ça m’est très étrange. Je ne sais pas combien il y a eu de testaments et puis tout d’un coup, il y en a un autre qui ressort. Ça ne montre pas quelqu’un de serein. C’est très dérangeant. » Elle continue : « Je ne peux pas imaginer que Johnny ait pu renier son propre sang et sa propre histoire. Je ne peux pas le comprendre. »

ELLE



Source

Commentaires

commentaires