Johnny Hallyday, ses filles Jade et Joy : « Il a soigné l’abandon par l’adoption » – Elle.fr



« Un très grand traumatisme. » C’est en ces termes qu’évoque la blessure de Johnny Hallyday, abandonné par ses parents alors qu’il était enfant. Une plaie qui ne s’est jamais refermée pour le rockeur, comme le confie Laeticia Hallyday dans sa première interview depuis la disparition de son mari dans « Le Point ». « Il en parlait énormément. Parfois, il avait besoin de boire pour tout dire. Mais ça ne le lâchait jamais. Il en a beaucoup voulu à son père. Il a fini par s’apaiser et lui pardonner. Mais son père n’a jamais accepté ce pardon. Ç’a été très dur pour mon mari. » La veuve du rockeur explique d’ailleurs les adoptions salvatrices de leurs deux filles, Jade et Joy. « Avec Jade et Joy, il a trouvé sa place de papa, il a guéri une partie de ses blessures. Il a soigné l’abandon par l’adoption. […] Jade et Joy sont arrivées à une époque où mon homme avait un énorme désir de paternité. » Mais après avoir combattu l’anorexie dans son adolescence, Laeticia Hallyday n’arrive pas à lui donner d’enfant. « Il est arrivé à mon mari de me reprocher de ne pas lui donner cet enfant. A l’époque, ça a créé des tensions dans notre couple. Il en avait besoin, pour réparer certaines souffrances liées à son propre abandonné, mais aussi parce qu’il n’avait pas été là pour David et Laura. Il a porté cette culpabilité toute sa vie. Il voulait être à nouveau père », confie la veuve.

Malgré les blessures de jeunesse de Johnny Hallyday, Laeticia Hallyday conclue avec une note positive sur ses rapports avec sa mère. « J’ai voulu rencontrer sa maman avant notre mariage. […] Il me répondait : “Tu sais, mes rapports avec ma mère, c’est compliqué. Je n’arrive pas à l’appeler maman, elle m’a abandonné.” […] J’ai insisté pour qu’elle vienne habiter chez nous. Surtout qu’elle était handicapée. Il a fini par dire oui. Au bout de nombreuses années, son état s’est dégradé. Un jour, il a fini par l’appeler maman. Elle est partie en paix, et lui, ça l’a libéré d’un poids. C’est un homme heureux et apaisé qui s’en est allé. »

ELLE



Source

Commentaires

commentaires