Ombilicoplastie : l'opération esthétique du nombril est de plus en plus demandée – Elle.fr


On dit que se regarder le nombril, c’est être centré sur soi. Mais quand regarder son nombril devient un complexe obnubilant, certains n’hésitent pas à succomber au chant des sirènes du bistouri, pour afficher un ventre zéro défaut ! L’ombilicoplastie : voilà une tendance en vogue, qui fait beaucoup des vagues.

Cela peut être surprenant, voire un comble, et pourtant, l’une des opérations de chirurgie esthétique phare de 2018 est bien de modifier cette « cicatrice de naissance ». De plus en plus demandée, l’ombilicoplastie est une intervention chirurgicale qui consiste à modifier l’apparence de son nombril en le remodelant.

Le chirurgien étire, taille, cisèle la peau qui entoure l’orifice afin d’obtenir un ombilic à son image. Il peut agrandir la forme ou au contraire la réduire et ainsi rendre grâce au nombril « parfait ». L’opération qui coûte entre 2000 et 4000 euros tout de même est en majorité demandée par des patientes.

Avec des petits nombrils rentrés et discrets, les mannequins seraient les premières à passer sur le billard pour obtenir le nombril qui correspondrait à leurs canons de beauté. En outre, cette intervention est de plus en plus demandée par de jeunes mamans pour façonner un nombril déformé au cours d’une grossesse, Kim Kardashian l’aurait d’ailleurs effectuée, tandis que d’autres plébiscitent cette opération pour effacer les traces d’ un piercing passé, vestige de l’adolescence et ses décisions « coups de tête ».

La cause de cette recrudescence d’ombilicoplastie ? Les déferlements de cropped tops qui laissent apparaître le ventre et les posts Instagram et la multiplication des poses buzz aux nombrils visibles. Tout est une question de mode bien sûr et d’image. 

Et si finalement, cette tendance n’était que le reflet d’une époque ? Un zoom sur le syndrome de l’image omniprésente… Quand le prisme des réseaux sociaux devient une métaphore et fait d’Instagram le nombril du monde virtuel ?

GettyImages-200551301-001

© GettyImages

ELLE



Source

Commentaires

commentaires