Paris : une nouvelle campagne anti-avortement attaque les abribus – Elle.fr



« Interruption Volontaire de Génies ». C’est un des slogans que l’on peut lire sur des affiches anti-IVG placardées sur des abribus de la capitale, ce vendredi matin. Une campagne sauvage menée par le collectif « Les survivants », et dont le groupe JCDecaux s’est immédiatement désolidarisé. « Bonjour, ces affiches, posées illégalement sur nos mobiliers, sont actuellement retirées par nos équipes », a déclaré l’entreprise sur son compte Twitter, face aux nombreuses réactions qui ont envahi la Toile.

Une campagne « illégale »

Sur ces affiches, les figures de personnalités telles que Gandhi, Bob Marley ou encore Albert Einstein ont été détournées pour les représenter dans des échographies. Des photos ont rapidement circulé sur les réseaux sociaux, suscitant de vives réactions de la part des internautes. Le mouvement anti-IVG n’en est pas à son premier coup d’essai puisque durant l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle, des militants anti-avortement, gravitant dans la mouvance anti-mariage pour tous, avaient placardé des affiches dans le métro parisien. Les franciliens s’étaient retrouvés nez-à-nez avec Marine Lepen, François Fillon ou encore Emmanuel Macron, accompagnés de messages contre l’interruption volontaire de grossesse. Hélène bidard, adjointe à la mairie de Paris, chargée de l’égalité femmes-homme, a porté plainte.

ELLE



Source

Commentaires

commentaires